Qu'est ce que le coaching parental?

Intro text

Qu'est ce que le coaching parental?

Article rédigé par
Marie Moussiaux
De mon parcours professionnel ainsi que de mes nombreuses rencontres, lectures, conférences, je retiens deux phrases illustrant, à mon sens, idéalement le sujet qui nous occupe :

- « Plus et mieux on est écouté, mieux on entend ».

- « Tout est question de relation ».

C’est donc à partir de ces préceptes que je vais « dé-construire » et « co-construire » avec le(s) parent(s).

« Dé-construire » quoi au juste ?

Tout ce qui empêche le parent d’avoir accès à une dimension essentielle de sa parentalité c’est-à-dire celle de l’empathie parentale (= la capacité à s’identifier au besoin de l’enfant).

Parmi les obstacles à utiliser cette habilité qu’est l’empathie parentale, on trouve :

- Le manque d’énergie vitale : être disponible physiquement et psychiquement pour un ou des enfant(s) demande de l’énergie. Les capacités à prendre soin de l’autre s’éteignent en cas de surmenage, d’atteinte de l’énergie vitale ou de difficultés personnelles envahissantes.

- Les promesses que « l’enfant souffrant » à l’intérieur de l’adulte s’est faites : plus le parent a souffert dans l’enfance d’un comportement parental, plus il va se faire la promesse de ne pas reproduire ce même comportement. Ce phénomène peut devenir handicapant quand il prend le dessus et n’est pas ajusté au besoin de l’enfant dans l’ici et maintenant.

- Le manque de compréhension des comportements de l’enfant : dans certains cas, le parent manque tout simplement de quelques repères afin de décoder les comportements de l’enfant. C’est ici qu’interviennent les bénéfices de la discipline florissante qu’est la psychoéducation.

- Les difficultés liées à l’identification ou la gestion des émotions : la notion d’empathie parentale fait intervenir en grande partie l’utilisation de l’intelligence émotionnelle. Quand celle-ci est peu développée, un travail « d’alphabétisation émotionnelle » peut constituer un préalable à un travail autour de la parentalité.

Dans bien des cas, les difficultés rencontrées par les parents sont un cocktail savamment dosé de ces différents obstacles. Une écoute attentive et bienveillante permettra de les identifier.

Quelque fois, simplement cette écoute active permet déjà d’orienter le parent. Celui qui en bénéficie découvre de manière expérientielle les effets d’une écoute bienveillante et peut s’en inspirer dans sa relation à l’enfant.

Il s’agira ensuite pour le coach de soutenir et renforcer ce qui, chez le parent permet de saisir au mieux les besoins de son enfant, tout en tenant compte de ses ressources et limites.

En agissant sur la relation, en faisant re-circuler la communication parent-enfant, le coach parental tente de renforcer la qualité de cette relation et permet ainsi à chacun d’être mieux entendu.

Je propose d’aborder ces questions prochainement en groupe lors d’ateliers-conférences sur les besoins de l'enfant au CentrEmergences Etterbeek.

Au plaisir de vous y rencontrer.