Peu importe

Intro text

Peu importe

Publié le 11/05/2020
Article rédigé par
Jean-Luc Pirard

                                            

Journal de confinement

J peu importe

Spectacle depuis ma fenêtre.

Qui a choisi le fond d’écran ?

Premiers prix chez Google Images ou Award à Image et Nature ?

Si j’ai le choix, je choisis le deuxième. Beaucoup n’ont pas le choix.

Le ciel est disparate.

Clair avec du bleu sur la droite, gris et plombé à gauche.

Des nuages font la course.

Les plus foncés devant sont plus rapides que les gros blancs derrière.

Dans quelques minutes, le tableau sera différent. Il est à tout moment unique. Variable, dit-on à la météo.

Pour certains cet horizon est invariable.

Fond d’écran figé. Triste et déprimant. Beaucoup n’ont pas le choix.

Et le temps qui est suspendu n’arrange pas les choses.

La solitude prolongée devient pesante, voire insoutenable.

Aussi la promiscuité et le manque d’espace. Aussi ce manque de perspective, ce fond d’écran, gris impassible.

Qui s’assombrit insidieusement, de manière inéluctable.

Certains n’ont pas de télécommande pour éclaircir leur écran.

Moi j’ai de la chance. J’ai récemment pu refaire mon stock de piles.