Les approches thérapeutiques
Une multitude de techniques vous sont proposées dans les différents centres :
Papillon du mois
Noël approche...
... avec son lot de cadeaux, de magie et de lumière. Pourquoi attendre cette fête qui réunit les familles et éveille l'enfant qui sommeille en nous pour nous émerveiller de ce qui nous entoure ? La capacité à repérer le nouveau, le surprenant, le positif, comme toute autre habileté, s'apprend, s'entraîne, se développe. Elle est d'autant plus importante en cette période où la météo grisonnante, le froid et le manque de lumière peuvent influencer notre humeur. Ce papillon du mois vous invite à repérer ces petits instants de bonheur au quotidien. Une tasse de thé ou de café bien chaud à déguster le matin. Une douche après une longue journée de travail. Une respiration ample durant un trajet qui n'en finit pas. Un bout de chocolat qui fond sur la langue. Une émotion qui ne demande qu'à exister pour vous faire passer un message. Et si vous vous offriez ce cadeau ? Nous vous souhaitons plein de découvertes et d'apaisement ~
Rianne Cabanier
Lire la suite >

L'équilibre acido-basique

Ségolène Chaput
Que signifie « acidose métabolique » ?

Pour assurer ses fonctions vitales (apporter oxygène et nutriments aux différents organes, éliminer le dioxyde de carbone,…), le pH du sang doit toujours être égal à 7,4. Si ce pH venait à s’acidifier (çàd avoir une valeur inférieure à 7), le sang se gélifierait entraînant ainsi de moins bons échanges entre les cellules, une moins bonne distribution de l’oxygène et des nutriments aux organes vitaux, une moins bonne élimination des déchets,… ce qui serait catastrophique et pourrait entraîner la mort.

Heureusement, le corps est une merveilleuse machine programmée pour survivre. L’idée est de respecter un équilibre : si on consomme un aliment acidifiant, il est conseillé de manger trois portions d’aliments basifiants pour atteindre la neutralité. Si ce n’est pas le cas, afin d’éviter que le pH du sang ne chute (ce qui serait gravissime), le corps va aller chercher les aliments basifiants qu’il ne retrouve malheureusement pas dans l’assiette dans notre propre organisme. Il va compenser l’excès d’acide dans le sang en allant puiser tous les éléments basifiants (magnésium, calcium, citrates, carbonates,…) dans des organes secondaires non essentiels : les dents, la trame osseuse, les tendons, les articulations, la peau, les cheveux, les ongles,… entraînant ainsi gingivites, ostéoporose, tendinites, arthrose, eczéma, chute de cheveux, ongles cassants,… En effet, avoir les cheveux ternes, des tendinites à répétition ou de l’ostéopore est finalement accessoire à côté de la mort…

Quels sont les éléments acidifiants ? Les viandes, les charcuteries, le poisson, les œufs, les fromages, les huiles, les céréales, l’alcool, les sodas, le thé, le café, tous les sucres raffinés, le lait animal et dérivés (yaourt, crème fraîche, crème glacée,…), le manque de sommeil, le stress et le sport en excès et mal contrôlé.

Quels sont les éléments basifiants ? Les légumes et les fruits, les épices et herbes aromatiques (en particulier le persil), la pomme de terre, l’avocat, l’ail, les oléagineux (amandes, noix, noisettes, noix de Pécan,…), les graines (de tournesol, de courge, chia seeds, de sésame,…), les infusions, les fruits séchés (dattes, figues, abricots secs,…), les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots blancs,…), les eaux richement minéralisées (Hépar, Contrex, Badoit,…), le citron (malgré qu’il ait un goût acide, l’acide citrique qu’il contient se transforme en citrate dans le corps = élément basifiant).

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus manger d’éléments acidifiants ;-) Mais plutôt faire des combinaisons alimentaires judicieuses ;-)

Evitez de manger 200g de steak avec cinq haricots comme c’est parfois le cas au restaurant !

L’idée est d’apporter par le biais de l’assiette suffisamment d’éléments basifiants pour éviter que le corps ne doive aller puiser dans ses propres réserves et se déminéraliser à terme.

En prenant un bol de soupe par jour, une poêlée de légumes le soir, une salade composée en accompagnement, une poignée de noix à 16h, en mettant davantage au goût du jour les légumineuses, les graines, les épices et les herbes aromatiques, vous prendrez soin de votre corps.

Petite parenthèse pour le lait animal : en buvant un verre de lait seul, vous déminéralisez votre corps. Je sais que c’est tout l’inverse qu’on nous a appris à l’école (il suffit de regarder la pyramide alimentaire…). Excepté pour les enfants jusque l’âge de trois ans, le lait animal peut être supprimé de l’alimentation. Quels sont les arguments de l’industrie laitière ? Le lait animal contient beaucoup de calcium. Seulement, il s’agit juste d’une valeur théorique et aucunement de la proportion réellement assimilée par le corps. Etonnamment, le calcium des légumes verts est mieux résorbé que celui du lait…

Si vous aimez vraiment le lait animal, alors faites des associations alimentaires judicieuses ;-) Mangez un fruit, des noix ou du guacamole pour l’accompagner ;-)

Voilà pourquoi, je vous conseille d’acheter des pâtes de lentilles corail (ou autres légumineuses) plutôt que des pâtes blanches (en plus d’apporter plus de fibres, de protéines, de fer,…), des « laits » végétaux plutôt que du lait animal, des tartinades plutôt que de la charcuterie, de la sève de bouleau SOSEVE (voir poste publié le 11 septembre) à faire en cure deux fois par an.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir m’écouter à mes conférences. Pour consulter les dates, allez voir sur ma page Facebook « La Nutri by Ségo » ou mon site https://lanutribysego.wordpress.com/

Je prends le temps de vous expliquer de long en large comment notre corps fonctionne et les répercussions de l’alimentation sur ce dernier.
- Ségolène Chaput
AGENDA