Le ciel est bleu

Intro text

Le ciel est bleu

Publié le 29/03/2020
Article rédigé par
Anne-Françoise Meulemans

Un réveil un peu lourd, mais le ciel est bleu, les oiseaux chantent.

Ce devait être un mauvais rêve.

En fait tout va bien, je vais me lever, partir pour les consultations, entrer dans le hall de l'immeuble, saluer tous ces gens qui m'attendent déjà, ouvrir la salle d'attente ...

Et ... non,...

mes neurones se débarbouillent et me rappellent que la journée hier a été très longue.

Si j'ai encore des doutes, le souvenir des appels et surtout de l'angoisse de certains me fixent dans cette réalité inédite, d'un nouveau matin inédit.

Quelque chose a changé.

Un réveil semblable au héros dans la métamorphose de Kafka.

J'ai beau me balancer dans tous les sens, le point de vue ne change pas.

La réalité se dessine, elle n'est encore qu'une esquisse, il faudra quelques jours pour qu'elle trouve la dureté d'un trait au fusain.

Le quotidien a été cambriolé, tout est sens dessus dessous.

Après la phase de choc, il faut commencer à ranger, retrouver ses marques nouvelles, réaménager un quotidien.

Ensuite essayer de remettre de la routine dans tout cela.

Tenir compte de certains inconforts, arrachés au fond des tiroirs, retrouvés éparpillés sur le sol, comme des chaussettes.

Oh, une bleue, une jaune, la fébrilité, une rouge, le chaos, une rose, ....

Elles sont nombreuses, orphelines formant un joli tapis multicolore improbable.

Il faudra composer avec elles, comme avec tout le reste.

Il y a le temps du choc, le temps de se reprendre doucement.

Le rangement ce sera pour... après!😉

Préparons-le maintenant