Laissez-vous masser !

Intro text

Laissez-vous masser !

Article rédigé par
Anne-Françoise Meulemans

Avouer consulter un psy n’était pas une chose facile, et ne l’est pas toujours, encore actuellement. Mais la démarche est plus habituelle et acceptée.
On reconnait l’importance de parler de son ressenti, de ses difficultés, l’intérêt de pouvoir se recentrer, de faire le point.
On reconnait les émotions, le sensible, les valeurs, les sentiments, l’histoire de la personne et de sa famille comme leviers de compréhension et de changement dans la vie des gens.

Et le corps dans tout ça ? On en fait quoi ?

On le laisse aux instituts d’esthétique ?
Le corps est oublié, le corps oublie son besoin d’être touché, caressé, palpé, son besoin infini d’être reconnu dans un ‘peau à peau’. Ce corps recèle la mémoire des émotions depuis la naissance jusqu’à l’âge adulte.
Le corps est maltraité dans le burn-out, dans le stress, dans le quotidien. On consulte pour des maux de dos, des maux de tête, des douleurs multiples.
Ce corps crie, et nul ne l’entend, ni le médecin qui ne prescrit que des anti-inflammatoires, ni même parfois les psychothérapeutes.
L’habit ne fait pas le moine ? Le corps qui retrouve son confort amène pourtant au confort de l’esprit.

ÊTRE BIEN DANS SA PEAU

Le travail est circulaire, celui du corps est bon pour le mental, et celui du mental est bon pour le corps.
Pourquoi l’oublie-t-on ce corps ? Pourquoi lui réserver le même statut que les soins esthétiques ?
Une patiente un jour m’a confié son interrogation après avoir bénéficié de quelques séances de massage, en parallèle avec une thérapie. Pourquoi ne propose-ton pas le massage à la sortie du palais de justice à tous les divorcés ? ‘Ils se voient séparés d’une partie d’eux-mêmes c’est-à-dire de leur propre corps. Leur corps n’est plus touché pendant des semaines, parfois des années.
A leur solitude affective se mêle une solitude corporelle.
Le massage amène le corps à produire des endorphines, à retrouver des sensations confortables nous reliant à nous-mêmes.
Il ne s’agit pas d’une séance unique, mais d’un suivi corporel, d’une attention portée au corps de manière régulière, attendue, un rendez-vous avec soi-même.
Le massage ne remplace pas une thérapie, si elle est nécessaire, tout comme une thérapie ne remplace pas le massage quand le corps souffre.
Alors laissez-vous masser, abandonnez-vous à vous-même !

A CentrEmergences, quatre personnes vous proposent de vous masser, selon diverses approches, que vous soyez en thérapie ou non.
Le massage sensitif favorise : une prise de contact avec son corps, une libération douce des tensions musculaires et des émotions bloquées, une meilleure gestion du stress, un éveil de l’intuition, une réparation des dommages causés par une enfance ou une vie en manque de contact physique… une réconciliation avec soi qui permet de vivre en harmonie Corps-Cœur-Esprit