La physiologie du massage

Pourquoi un massage nous fait-il du bien?

La physiologie du massage

Publié le 16/05/2020
Article rédigé par
Isabelle Slinckx

Un massage c'est agréable, ça fait du bien, ça détend. Certes, mais encore...Pourquoi est-ce que ça marche ?

Quelques mots tout simples de physiologie pour l'expliquer...

Avec ses 2 m² de surface et ses 720 000 terminaisons nerveuses, la peau est notre organe sensoriel le plus exposé. Elle est issue de la même couche embryonnaire que le système nerveux. Les messages perçus par la peau sont donc directement transmis par son intermédiaire au cerveau, induisant une série de réactions hormonales. Le toucher peut ainsi tonifier et détendre le corps et l’esprit. Sur le plan physique, le massage favorise l’exfoliation des cellules mortes de la couche supérieure de l’épiderme, tonifie la peau et facilite le processus de renouvellement des cellules. Il aide à préserver les fibres collagènes qui donnent son élasticité et sa résistance à la peau et qui freinent la formation des rides ; enfin, il régule l’activité des glandes sudoripares et sébacées qui lubrifient et hydratent la peau.

Le système nerveux est un réseau extrêmement complexe qui transmet les messages du cerveau au reste du corps et vice-versa. Des millions de terminaisons nerveuses traversent l’organisme, contrôlant ses fonctions. Suivant la profondeur des mouvements du massage, on peut stimuler ou apaiser ces terminaisons. Le nerf vague par exemple, qui régule de nombreuses fonctions physiologiques dont la digestion, part de la base du crâne et descend tout le long de la moëlle épinière, protégée par les vertèbres. Un massage du dos aura donc un impact sur ce nerf. La détente amenée met en activité le système parasympathique, qui grosso modo met le corps en mode repos, à l'opposé de l'orthosympathique. Ainsi les nombreux effets délétères du stress sont diminués.

Le massage entraîne, par dilatation des vaisseaux sanguins, une stimulation de la circulation sanguine. Une bonne circulation apporte aux milliards de cellules du corps la quantité nécessaire d’oxygène et de substances nutritives véhiculées par le sang. C’est un élément vital pour le bon fonctionnement de l’organisme, des muscles jusqu’aux organes internes tels que les reins et le foie.

L’augmentation de la circulation sanguine permet aussi de stimuler le système lymphatique, qui absorbe et élimine les déchets. A la différence de la circulation sanguine qui est régie par le cœur, le système lymphatique n'a pas de pompe (rôle joué par le coeur pour la circulation sanguine) et dépend entièrement pour son bon fonctionnement de l’action musculaire. Le massage accélère l’écoulement de la lymphe, d'où de meilleurs filtrage et élimination des toxines. Un système lymphatique efficace assure à l’organisme de meilleures défenses immunitaires et l’aide à mieux lutter contre les infections et les maladies.

Le massage est très apprécié des sportifs parce qu’il améliore le tonus musculaire et la mobilité et favorise l’élimination des toxines après l’exercice physique. A mesure que les muscles se détendent, les articulations s’assouplissent. Grâce à des massages réguliers, des foulures guérissent plus rapidement, tandis que des crampes au mollet et des raideurs musculaires disparaissent. Le massage chauffe et assouplit les muscles avant le sport tandis qu’après il soulage les douleurs.

Le massage mobilise le système digestif, améliorant les processus d’élimination et d’assimilation, ce qui aide à résoudre les problèmes de constipation et de flatulences. Le système digestif est prompt à réagir au stress et en diminuant l’anxiété et la tension nerveuse. Si la personne est en parasympathique, autrement dit en détente nerveuse, et la digestion est mieux régulée.  

Les effets psychologiques : apaisement, sensation d'être reconnu et accueilli, sécurité et confiance mériteraient à eux seuls tout un ouvrage aussi. Le massage est un outil précieux qui ouvre la porte à un bien-être physique, à des retrouvailles avec le plaisir d’être touché, ce qui est un acte essentiel à l’être humain depuis qu’il est bébé. Mais un massage peut également nous emmener au-delà du corporel vers un contact avec nos émotions et notre être vrai. Se retrouver passe par le corps. L’amour de soi passe par le corps. C’est un petit pas pour aider à se retrouver et (re)trouver sa place dans le monde.