Etre homme ou femme, la belle affaire!

Intro text

Etre homme ou femme, la belle affaire!

Article rédigé par
Anne-Françoise Meulemans
Etre femme ....Parce que je le vaux bien ?... Peut-être
Les hommes savent pourquoi,... ? Peut-être


Se sentir enfin homme, enfin femme : pas toujours facile à conceptualiser, sans se prendre les pieds dans le tapis car la caricature l'emporte sur la signification incertaine. Les définitions de 'femme' et 'homme' sont si restrictives et empreintes de stéréotypes...

Les caractères masculins et féminins sont difficilement réductibles à une simple définition sexuée.
Faut-il encore faire « comme si » ? Comme s'il y avait les hommes d'un côté et les femmes de l'autre. De l'expression dite féminine et à l'expression dite masculine, il y a tout un continuum.
Dans la petite enfance, être fille ou garçon, correspond plus à une description morphologique ; avoir un pénis ou un clitoris. Ou si on remonte un peu plus loin dans le temps: avoir un pénis ou ne pas en avoir....that was the question.
La définition du genre n'est déjà pas simple, des petits garçons se sentent filles et des petites filles aimeraient être garçons.
Mais le vocabulaire n'est pas tendre et les disqualifie :
Garçons manqués, ... garçons ratés?
Garçons, efféminés, femmelettes, tapettes?
Souvent l'adolescence n'arrange rien. Le besoin d'appartenance au groupe rend plus difficile l'affirmation de soi, dans sa particularité. Les stéréotypes sexués abondent.


Qu'il serait bon que l'homme ne doive plus être musclé ni incarner puissance et sécurité. « L'homme » n'est pas, ILS sont multiples.
Qu'il serait bon que la femme puisse être aussi animale que végétale et ne soit plus condamnée à être l'avenir de l'homme, rôle insoutenable, tout comme la sacralisation de la virginité.
ELLES sont multiples

L'arrivée des transgenres dans notre actualité apportera peut-être une perspective nouvelle, porteuse d'espoir : il ne s'agit plus d'être homme ou femme, il s'agit juste d'être.

Alors…
Etre femme ....Parce que je le vaux bien? Elles valent tellement mieux !
Les hommes savent pourquoi? Ils préfèrent l'oublier !

Etre humaniste, belle synthèse du féminisme et masculinisme