Défigement

Retrouver son pouvoir d'action

Défigement

Publié le 17/05/2020
Article rédigé par
Isabelle Slinckx

Un ami m’a fait sourire l'autre jour en me confiant qu’il se sentait ‘indéconfinable’. Il ne plaisantait qu’à moitié.

Ressortir dans le monde aujourd'hui peut être complexe, que ce soit en raison des risques perçus ou par l’obligation de sortir du cocon forgé ces dernières semaines. Après le confinement, nous sommes comme des animaux qui s'ébrouent au sortir de l'hiver. Si ce n'est que la sensation de sécurité doit être là pour s'ébrouer librement...

Pour 11 millions de belges, il y aurait probablement 11 millions d’histoires de confinement. Peut-être avez-vous comme mon ami vécu cette période comme un retour à vous, ce qui a de grands bénéfices mais porte le risque potentiel de renfermement sur soi. Peut-être êtes-vous de ceux qui ne rêvent que du prochain barbecue qui sera enfin autorisé et qui seraient prêts à embrasser la terre entière...chacun a vécu cette période ‘particulière’, l’euphémisme le plus souvent utilisé pour la décrire me semble-t-il, selon ce qu’il est.

Mais pour certains elle aura représenté un vécu traumatisant. Par la privation de liberté qu’elle a représenté, par la coupure du lien avec les proches, par les émotions exacerbées, de colère, de tristesse voire de désespoir.

Nous sommes des mammifères. Vous avez sûrement entendu parler du réflexe de ‘fuite ou combat’ qui est celui d’un mammifère lorsqu’il est face au danger. S’il peut combattre l’adversaire ou le prédateur, il le fait. S’il est plus faible et ne peut que fuir, il le fait (ce qui est notons-le une stratégie de survie tout aussi valable et efficace!!). Mais s’il est pris au piège, s’il est enfermé, il a recours à une troisième stratégie, moins souvent évoquée : le figement (freeze en anglais) , très bien illustré dans ces deux courtes vidéos où une proie utilise cette stratégie de feindre la mort pour tromper son prédateur avec un résultat très efficace !

https://www.youtube.com/watch?v=IlwzPIUtRPc

https://www.youtube.com/watch?v=Ox7Uj2pw-80

Lorsqu'il a la possibilité de sortir du figement, que le danger est passé, l'animal libère l'énergie accumulée. Parce qu'il était à la fois paralysé mais avec une très forte charge d'énergie puisque l'impulsion de fuite était là, sans qu'il puisse pourtant y donner libre cours.

C'est la base de la technique de Somatic Experiencing©, une méthode de réduction des traumas (petits ou grands). Non, je ne vous proposerai pas de vous secouer ou de courir dans tous les sens comme les gazelles des vidéos, soyez rassurés;)...Simplement, il s'agit de vous aider à retrouver toute votre liberté de mouvement, physique et symbolique, à ne pas resté figé dans un espace qui a pu être anxiogène et donc propice à une forme d'auto-protection, nécessaire sans aucun doute quand le danger est là mais qui ne doit pas rester comme un automatisme, qui doit être conscientisée pour retrouver sa liberté d'action. Une émotion change, une fois qu’elle est exprimée. Pas seulement en en parlant mais en déchargeant l’énergie accumulée. En sentant le potentiel d'action qu'elle représente, qui nous redonne notre pouvoir d'agir.