Les approches thérapeutiques
Une multitude de techniques vous sont proposées dans les différents centres :
Papillon du mois
Noël approche...
... avec son lot de cadeaux, de magie et de lumière. Pourquoi attendre cette fête qui réunit les familles et éveille l'enfant qui sommeille en nous pour nous émerveiller de ce qui nous entoure ? La capacité à repérer le nouveau, le surprenant, le positif, comme toute autre habileté, s'apprend, s'entraîne, se développe. Elle est d'autant plus importante en cette période où la météo grisonnante, le froid et le manque de lumière peuvent influencer notre humeur. Ce papillon du mois vous invite à repérer ces petits instants de bonheur au quotidien. Une tasse de thé ou de café bien chaud à déguster le matin. Une douche après une longue journée de travail. Une respiration ample durant un trajet qui n'en finit pas. Un bout de chocolat qui fond sur la langue. Une émotion qui ne demande qu'à exister pour vous faire passer un message. Et si vous vous offriez ce cadeau ? Nous vous souhaitons plein de découvertes et d'apaisement ~
Rianne Cabanier
Lire la suite >

Conséquences de l'alimentation sur le sommeil

Ségolène Chaput
Notre cerveau synthétise en permanence dans la journée des messagers chimiques (appelés neurotransmetteurs) qui enclenchent une réponse particulière sur notre corps (l’énergie, la persévérance, la sérénité, la zen attitude, le sommeil,…).
L’idéal est de produire les neurotransmetteurs adéquats pour booster notre énergie le matin et nous détendre en fin de journée.

L’alimentation joue un rôle crucial étant donné qu’elle fournit les matières premières pour créer ces neurotransmetteurs.
Le matin, j’aurai plus intérêt à synthétiser de la DOPAMINE = neurotransmetteur « dopant » dont le précurseur est la tyrosine alors qu’en fin de journée, il sera préférable de créer de la SEROTONINE = neurotransmetteur de la sérénité, la zen attitude, le frein aux pulsions sucrées, aux addictions.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux privilégier des aliments riches en tyrosine le matin sans prise concomitante de sucres (quand je parle de sucres, je parle de sucre raffiné, de sucre blanc, je ne fais pas allusion aux sucres des fruits) car ceux-ci viennent entraver la bonne synthèse de dopamine. Il est donc aberrant de manger un bol de Frosties de Kellogg’s avec du lait, une tartine de pain blanc avec du Nutella ou un croissant à la confiture.

Quels sont les aliments qui contiennent de la tyrosine ?

Les œufs, les avocats, les graines (de sésame, de citrouille,…), les oléagineux (amandes, noix de cajou,…), le soja et ses dérivés, la banane, les légumineuses (pois chiches, lentilles,…), (la viande, le poisson et les fromages que je mets expressément entre parenthèses car ils présentent trop de désavantages pour les privilégier même s’ils contiennent aussi de la tyrosine)

Quelques idées de petit-déjeuner pour booster la synthèse de dopamine :

- Smoothie banane, spiruline, lait de soja, amandes, graines de citrouille
- Toast pain complet avec un demi-avocat écrasé (ou sous forme de guacamole), une banane et quelques amandes
- Un œuf à la coque avec une tartine de pain complet, un fruit frais et quelques amandes
- Un bol de granola maison (flocons d’avoine, oléagineux, graines,…) avec du lait d’amande et un fruit frais
- Toast pain complet avec houmous (ou autre tartinade de légumineuses), un fruit frais et quelques amandes
- Toast pain complet avec une c. à café de purée d’amandes, de noix de cajou ou de cacahuètes et un fruit frais

En fin de journée, j’aurai plus intérêt à synthétiser de la sérotonine en vue de passer une soirée calme, afin de ne pas me ruer sur le paquet de chips ou de biscuits en rentrant, afin d’engendrer un sommeil de qualité car la sérotonine se transforme en cours de soirée en mélatonine.
Le précurseur de la sérotonine est le tryptophane.

Dans quoi retrouve-t-on le tryptophane ?
On les retrouve dans les dattes, les figues, les noix, les pistaches, les graines de tournesol, tous les choux, le cottage cheese,…

A ce moment de la journée, la prise de sucre concomitante favorise l’entrée du tryptophane dans le cerveau. C’est pourquoi, rien ne vous empêche en après-midi de manger un petit carré de chocolat à 70% avec votre poignée de noix.
Il vaut mieux éviter viandes, poissons, œufs, fromages riches en tyrosine pour le repas du soir car on ne recherche plus à synthétiser de la dopamine. On risque alors d’avoir un sommeil peu réparateur.
Je sais qu’on fait tout l’inverse mais commencez par supprimer votre côte à l’os, votre saucisse, votre steak ou votre poisson et vous dormirez beaucoup mieux.
Il vaut mieux privilégier le soir un repas contenant céréales/légumineuses/légumes permettant ainsi la bonne synthèse de sérotonine puis de mélatonine.

Quelques idées de repas du soir :

- Couscous végétal : bouillon végétal, légumes variés (potiron, fenouil, courgette, carottes,…), pommes de terre, pois chiche, semoule, épices et herbes aromatiques
- Risotto aux champignons, aux tomates, aux poireaux à la crème végétale,…
- Pizza maison avec coulis de tomates, légumes grillés, olives, tomates séchées, roquette, pignons de pin, noisettes concassées
- Taboulé maison avec semoule/quinoa + légumes au choix (tomates, concombre, oignons,…) + herbes aromatiques (menthe, persil,…), vinaigrette maison servi avec un potage
- Chili sin carne
- Wok aux petits légumes
- Dahl
- Pâtes complètes avec bolo maison végétal (quorn, dés de soja déshydratés,…)

La chrononutrition permet de soigner des dépressions, des burn-out, des problèmes de sommeil, des troubles alimentaires car on influence par le biais de l’assiette les messagers chimiques véhiculés dans notre cerveau.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir m’écouter à mes conférences. Pour consulter les dates, allez voir sur ma page Facebook « La Nutri by Ségo » ou mon site https://lanutribysego.wordpress.com/

Je prends le temps de vous expliquer de long en large comment notre corps fonctionne et les répercussions de l’alimentation sur ce dernier.
- Ségolène Chaput
AGENDA